Follow:
Humeur

Le déclic …

Plus jeune j’étais assez sportive, assez musclée même si j’ai toujours eu quelques rondeurs. J’étais une grande adepte de foot, de danse (contemporaine et hip-hop), de vélo et de boxe. Aussi loin que je me souvienne je ne rechignais jamais à aller au sport.

Puis un jour, lors d’un entraînement au foot, on me tacla violemment. Résultat: ligaments croisés du genou. Quelque temps après et cette fois-ci au rugby, une fracture interne qui depuis mes 14 ans peine à se consolider.

Au lycée, j’ai fait partie de l’équipe féminine de cross country, championnes de Corse, qualifiées en coupe de France à Belfort on avait tout pour y arriver. Arrive l’heure de la course, durant les deux premiers km, blessure au genou (encore). J’ai été forcée d’abandonner la course.

Un an après, direction la fac, plus trop de sport, mes genoux me faisant trop mal. J’ai quand même fait des activités au suaps, hip-hop et badminton, histoire d’avoir une note me rapportant des points à la fin du semestre.

Rendez-vous avec mon chirurgien, qui me préconise de faire des injections dans les genoux deux fois par an. Ça va mieux physiquement si je puis dire. Mais c’est moralement que ça ne va pas.

Beaucoup d’évènements tragiques ces derniers temps, la perte d’un être cher, les études. puisque je suis en première année de médecine (que je vais tenter deux fois), le stress des cours et du concours me gagne. Mes TCA sont de pire en pire, je me goinfre encore jusqu’à en vomir, le tout c’était que je me sente mieux le temps d’un instant.

Je perd pied durant cinq années, puis un beau jour je me suis dit STOP ! j’avais pris 20kg, je ne me reconnaissais plus, j’avais changer aussi bien physiquement que mentalement, le contact social devenait de plus en plus difficile pour moi. Faire semblant que tout allait bien me pesait énormément. L’élément déclencheur de mon changement fut quand mon médecin m’annonça que j’étais en surpoids, et que j’aggravais mon cas pour mes genoux mais aussi et surtout pour d’autres problèmes de santé que j’ai. Ce mot « surpoids » a réveillé en moi l’envie féroce d’arrêter et de prendre enfin soin de moi. Toucher le fond jusqu’à en avoir des idées noires c’est ce qui m’a aidé à me relever.

J’ai donc décidé d’entreprendre un rééquilibrage alimentaire pour commencer, le plus dur étant de faire face à mes TCA mais pour cela j’ai eu la chance de trouver l’amour avec une personne qui m’a comprise et qui m’a soutenu.

Au fur et à mesure de réapprendre à manger sainement et correctement, j’y ai ajouté un peu de sport. Qu’est ce que j’avais mal à mes genoux au début, et puis avec le temps je les ai musclé et ça allait mieux.

De la marche pour débuter, puis de la muscu, des cours collectifs, de la course à pied et même de la danse aujourd’hui.

J’ai appris que les maux de l’esprit sont plus durs à soigner que ceux du corps. 

Les TCA nous mènent la vie dure, on s’en sort jamais vraiment, c’est un combat perpétuel.

Aujourd’hui je vois la vie différemment, le sport est devenu un besoin vital, un échappatoire, quelque chose où je me sens bien et où j’apprends à être forte et à repousser mes limites.

Je n’ai toujours pas perdu la totalité de me kilos en trop, mais je m’affine, je me muscle et je m’accepte telle que je suis.

Personne n’est parfait, je suis juste devenue quelqu’un de meilleur qui apprend à s’aimer et à se féliciter chaque jour du chemin parcouru. Je m’écoute et je me fais confiance c’est le plus important.

Faire du sport et manger mieux, cela ne doit pas être une contrainte mais un plaisir. Commencez petit à petit vous verrez 😉

Le plus important : ne pas se comparer aux autres, chaque être est unique en son genre. Essayez juste de devenir la meilleure version de vous-même. Définissez vos objectifs (du moment qu’ils sont réalistes) et allez-y ! La seule limite c’est vous-même !

Qui ne tente rien , n’a rien !

Dans la vie on se trouve souvent des excuses pour un tas de choses, moi je m’en suis trouvée pas mal, si on arrive pas à faire face et à être fort ce n’est pas une fin en soi, il faut juste trouver la force de continuer et un jour vous verrez vous y ferez face !

XoXo,

Wafa

Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply